avatar Pascal MoutonPascal Mouton    15 Sep 2022, 19:23    0   

Le fabricant chinois de motos QJ Motor n’est pas – comme vous le savez sans doute – un illustre inconnu dans le monde de la moto. MV Agusta, par exemple, construit sa plus petite Lucky Explorer, la 5.5, autour d’un moteur QJ. C’est ce même bloc qui alimente aujourd’hui la dernière mouture du constructeur Chinois – ce qui nous donne un bon aperçu des spécifications de la future MV 5.5.

La nouvelle venue répond au nom – déjà reprit il y a pas mal d’année par Suzuki – de GS550. L’allure et les composants de cette moto sportive d’un demi-litre feront sans doute rêver certains d’entre vous. Le carénage élégant (avec des ailerons !) est très réussi et rappelle plus que légèrement les feux à LED de la Panigale V4 Ducati. Nous ajoutons également le monobras, la suspension KYB et les freins Brembo à la liste des équipements.

Sous le carénage, on trouve un bicylindre vertical de 554 cm3 qui, selon toute vraisemblance, peut compter sur un double arbre à cames en tête et un refroidissement liquide. Cette combinaison est censée fournir plus de 57 ch et 51 Nm, ainsi qu’une vitesse de pointe de 180 km/h environ. Plus qu’assez pour les novices du « vol à basse altitude ». En outre, la QJ GS550 est équipée d’un système de commande sans clé, d’un écran couleur TFT et de toutes les connexions possibles pour les smartphones. Joli petit jouet, dont la disponibilité et/ou les prix ne sont malheureusement pas encore connus.

Laisser un commentaire