avatar Pascal MoutonPascal Mouton    19 Sep 2022, 18:36    0   

Mercredi dernier, Aerwins Technologies – une entreprise du Delaware spécialisée dans la construction de drones – a présenté sa moto volante au salon automobile nord-américain. La machine en question pèse 300 kilos, a une autonomie d’environ 40 minutes et coûte un peu moins de 800 000 euros.

Aucune licence de pilote

Le PDG de Komatsu a révélé que l’hoverbike est déjà vendu au Japon. Après tout, le gouvernement japonais ne considère pas « l’hoverbike » – c’est son nom – comme un aéronef à part entière, ce qui signifie étrangement que vous n’avez pas besoin d’une licence ou d’un brevet de pilote pour l’utiliser. L’entreprise espère maintenant que le gouvernement américain suivra la même ligne de pensée – il s’agit de maintenir le seuil d’achat aussi bas que possible.

Kawasaki sous le capot

Et ce seuil n’est pas si bas que cela : la Xturismo n’est en aucun cas une affaire. Avec un prix d’environ 778 000 euros, ce jouet est réservé aux fortunés. Mais il ne faut pas désespérer : Aerwins Technologies a révélé une nouvelle fois qu’elle prévoit de vendre une version plus petite de l’hoverbike aux États-Unis en 2025 pour un prix d’environ 50 000 euros. À peu près le prix d’une voiture électrique décente, en d’autres termes. Cela donne de l’espoir aux plus sceptiques parmi vous.

Un moteur hybride Kawasaki (essence-électricité) assure la propulsion. Grâce à cela, la Xturismo peut atteindre une vitesse de pointe de 100 kilomètres par heure, ce qui vous permet théoriquement de filer du centre de Liège au centre de Bruxelles en une demi-heure. Afin de ne pas heurter les véhicules venant en sens inverse, la Xturismo est équipée de capteurs pour éviter les collisions. Reste à savoir à quelle hauteur on peut voler avec cet engin. Si, comme dans la vidéo, on peut à peine planer à deux mètres au-dessus de la chaussée, on se retrouvera quand même dans les embouteillages sur la petite ceinture …

Bron: HLN, Aerwins

Laisser un commentaire