avatar Pascal MoutonPascal Mouton    09 Jan 2022, 17:20    0   

Graft, un fabricant taïwanais de véhicules électriques, a présenté le premier concept de moto électrique avec des roues en fibre de carbone. Azizi Tucker, fondateur de Graft, a un CV plus long qu’un bottin de téléphone. Il est également à l’origine de l’EO.12, une étrange moto électrique dotée d’une chaîne à lubrification permanente, d’un poids de 50 kg et d’une étanchéité IP67. Cela signifie qu’elle fonctionnera toujours jusqu’à un mètre sous l’eau.

Changement rapide de la batterie

Graft se vante également du fait que les roues de 21 pouces sont équipées d’un système de batterie interchangeable, unique en son genre par sa polyvalence. En effet, vous pouvez rapidement remplacer la batterie déchargée par une batterie pleine, ou utiliser les batteries dans toute une série de véhicules. Ces véhicules – y compris la moto – disposent de trois modes d’alimentation. Le mode 1 est réservé à la conduite silencieuse. Vous économisez sur les batteries et la récompense est une plus grande autonomie. Pour une conduite plus aventureuse et excitante, passez au mode 3. Le mode 2 est, bien entendu, un compromis entre les modes 1 et 3.

27 ch, 440 Nm, groupe motopropulseur en titane

Au total, ce système de batterie ingénieux produit une puissance maximale de 20 kW (27 ch) et un couple stupéfiant de 440 Nm. Une autre caractéristique de cette moto à l’allure étrange est qu’elle a été construite à l’aide d’un groupe motopropulseur en titane imprimé en 3D et d’un cadre en aluminium de qualité aéronautique usiné par CNC. Le prix n’est pas encore connu, mais il est question que la moto soit disponible « bientôt ». C’est ce qu’on a entendu…

Laisser un commentaire