avatar Pascal MoutonPascal Mouton    27 Avr 2022, 10:40    0   

Depuis son acquisition par l’indien TVS – troisième marque de motos en Inde et cinquième constructeur mondial – en avril 2020, Norton s’illumine à nouveau. Tant en ce qui concerne les modèles à venir que d’un point de vue plus industriel.

Sudarshan Venu, le directeur général adjoint de TVS Motor Company, a déclaré : « TVS Motor Company est heureux d’annoncer un investissement d’environ 100 millions de livres sterling (environ 119 millions d’euros) dans Norton Motorcycle. Une partie de cet investissement a déjà été réalisée, ce qui a conduit à la création d’une usine de classe mondiale (à Solar Park, Solihull) et au lancement imminent de la V4 SV redessinée et de la 961 Commando« . Les deux dernières, en particulier, sont déjà un spectacle à voir dans le monde de la moto.

En ce qui concerne l’investissement proprement dit, la DGC indique que l’argent sera utilisé pour poursuivre l’électrification, la recherche sur la technologie, la durabilité et l’avenir de la mobilité, et bien sûr la production de motos de qualité supérieure. Du moins, c’est l’intention. Un effet secondaire agréable de ces investissements est qu’au cours des trois prochaines années, pas moins de 250 à 300 « emplois directs » (dans l’usine elle-même) seront créés, ainsi que 500 à 800 « emplois indirects » chez les fournisseurs.

Futurs modèles

D’ici 2023, Norton veut mettre sur le marché six nouveaux modèles, un plan dans lequel TVS a déjà déclaré en août 2021 qu’il investirait 115 millions de livres sterling : une ligne dans laquelle s’inscrit également le partenariat avec BMW concernant le développement futur des véhicules électriques.

Norton a récemment dévoilé l’hypernaked V4CR, équipé du moteur V4 72° de 1 200 cm3 déjà présent dans la sportive V4SV et développant une puissance de 185 ch à 12 500 tr/min et un couple de 125 Nm à 10 000 tr/min. Il semble maintenant très probable qu’il y aura un modèle électrique, même si TVS et Norton n’ont pas encore fait de déclarations précises à ce sujet ni discuté d’un calendrier définitif.

Laisser un commentaire