avatar Pascal MoutonPascal Mouton    21 Déc 2022, 12:04    0   

Dernières nouvelles de Hinckley : Triumph vient de déclarer son ambition de passer au carburant E40 d’ici 2024, dans le championnat du monde Moto2™. Même une transition vers le carburant E100 devrait y être possible d’ici 2027. Ces carburants seront alors composés respectivement de 40 et 100 % d’éthanol. Les motos grand public suivront-elles la même voie ?

Position privilégiée (test)

Les essais de Triumph en matière de carburant durable ont jusqu’à présent pris en compte toutes les dimensions du développement des performances des motos de course. En tant qu’unique fournisseur de moteurs pour la compétition Moto2™, Triumph est dans une position privilégiée pour s’assurer que la nouvelle norme de carburant maintient non seulement les niveaux de compétitivité, mais aussi que les sensations et les performances du moteur trois cylindres restent intactes. Chaque développement réalisé par les Britanniques sur le front de la course se retrouve, cascade après cascade, dans les motos de route. Et nous pouvons tous en récolter les fruits.

Ce nouveau projet d’essai coïncide avec les développements de Triumph dans le domaine de la technologie des motos électriques – dont le prototype TE-1 est un exemple concret – et ses efforts continus pour réduire les émissions à des niveaux qui dépassent même la législation européenne et mondiale. Tous ces efforts font partie de l’ambition de Triumph de s’assurer que les pilotes et les fans du monde entier puissent continuer à profiter de la moto pour les années à venir. Mais de manière responsable.

Steve Sargent, Chief Product Officer : « Nous nous efforçons toujours d’utiliser toutes les leçons que nous tirons de la course pour rendre nos motos de série encore meilleures. Il ne s’agit pas seulement de performances, mais aussi de l’impact qu’elles ont sur l’environnement. Tout le monde ici chez Triumph est extrêmement enthousiaste à l’idée d’être impliqué dans des développements aussi importants à des moments cruciaux de l’histoire de la moto ».

Steve Sargent, Chief Product Officer de Triumph