avatar Pascal MoutonPascal Mouton    12 Jan 2023, 17:02    0   

Ces derniers mois, le contrôle technique moto a non seulement causé du stress à certains motards, mais il a également eu un effet unique, mais pas totalement illogique, sur le marché de la moto d’occasion. En novembre 2022, par exemple, le nombre d’immatriculations de motos d’occasion était déjà en hausse de +29,7%. Impressionnant, si ce n’est que ce chiffre est passé à un énorme +117,7% en décembre 2022. Ce qui représente un chiffre fou de 7 235 motos immatriculées pour le dernier mois de l’année. Des chiffres impressionnants.

Une inspection technique qui a donné un coup de fouet

Selon Traxio, la fédération du secteur automobile et des secteurs connexes, l’immatriculation d’un nombre aussi important de motos d’occasion peut être attribuée au contrôle technique que les motos d’occasion doivent passer depuis le 1er janvier 2023. L’introduction de ce contrôle a conduit, d’une part, à la revente rapide de nombreuses motos avant la fin de l’année et, d’autre part, à la ré immatriculation des motos par leurs propriétaires : de cette façon, ils ont non seulement évité un contrôle obligatoire, mais les documents nécessaires étaient immédiatement en ordre sans trop de tracas supplémentaires.

On peut s’attendre à ce qu’au cours des prochains mois de l’année 2023, moins de motos d’occasion seront probablement immatriculées en Belgique, et peut-être plus de motos seront expédiées à l’étranger (principalement aux Pays-Bas).

 

Record pour la Wallonie

Si nous examinons en détail la vente de motos d’occasion au mois de décembre, nous constatons que l’augmentation se manifeste principalement avec les motos de plus de 125cc. A Bruxelles, les +1000cc décollent (+189%) mais les chiffres absolus restent limités. En Wallonie, par contre, le résultat est carrément spectaculaire dans toutes les classes (sauf -125cc) avec des augmentations entre +229% et +330% (voir détails ci-dessous). Il semble donc que la vente ou l’immatriculation de motos d’occasion avant janvier 2023 a battu tous les records en Wallonie.

Ducati en tête de liste

Parmi les 10 premières marques, un nombre disproportionné de Ducati (+208%, dont +139% en Flandre, +400% en Wallonie et même +1200% à Bruxelles) et de Harley-Davidson d’occasion (+166%) ont été réimmatriculées en décembre. Les marques japonaises, BMW et Triumph obtiennent également des scores élevés. Lorsque l’on croise les chiffres des marques et des cylindrées, il est intéressant de noter que Honda se classe numéro 1 dans toutes les catégories de moins de 1 000 cm3, suivi de Yamaha. Dans le segment des plus de 1 000 cm3, BMW et Harley-Davidson prennent la tête avec des chiffres éloquents : ensemble, ils représentent 55,2% de l’ensemble du segment.

Honda mène la danse

Honda, Yamaha, BMW, Suzuki et Kawasaki restent les marques les plus populaires. Honda mène la danse jusqu’à 750cc, tandis que BMW est en tête dans les classes supérieures. La part de marché des cinq premières marques sur le marché de la moto d’occasion reste à peu près la même que l’année dernière, et ensemble, elles représentent 56,7 % du marché total : Honda (17,6 %) est à nouveau le leader du marché, tandis que Yamaha (13,3 % avec un bonus de +2,1 %), relègue BMW (11,1 % avec une perte de -0,1 %) à la troisième place. Suzuki (7,6 %) voit Kawasaki (7,1 %) sont considérablement proches. Le meilleur élève de la classe est le fabricant de scooters SYM, qui a vu sa part de marché augmenter de 6,6 % par rapport à 2021.   

Laisser un commentaire