avatar Pascal MoutonPascal Mouton    24 Nov 2021, 15:40    0   

Depuis sa première apparition sous cette terminologie pour la Suzuki GSX1100S en 1981, le terme « Katana » a fait battre le cœur des motards du monde entier. Un sentiment qui ne s’est pas démenti depuis le teaser de 2017, et la réincarnation réelle de la Katana en 2020. En 2022, les Japonais ne sortiront pas une nouvelle version, mais un perfectionnement de leur Katana. Elle sera proposée l’année prochaine en deux nouvelles couleurs et avec une foule d’innovations sous le réservoir. 

Coloris

En termes de look, le passage par l’atelier de peinture est particulièrement accrocheur : les fourreaux de fourche reçoivent une finition dorée au lieu d’être noire, et les roues sont peintes en bronze ou en rouge foncé – selon votre couleur de base respective. Vous avez le choix entre le bleu stellaire métallisé (bleu foncé mat métallisé) et le gris fer massif (gris foncé mat). 

Moteur

Mais c’est sous la nouvelle peinture que se cachent les plus grands changements. Le moteur 4-cylindres en ligne de 999 cm3 développe 150 ch (à 10 000 tr/min) à 152 ch (à 11 000 tr/min), tandis que le couple maximal passe de 108 Nm à 106 Nm à 9 250 tr/min. L’avantage de ce système est que la puissance et le couple sont beaucoup plus linéaires et que le couple est plus important à bas régime. Suzuki y parvient en ajustant à la fois les cames et les ressorts de soupape. Ils ont également remplacé les corps de papillon mécaniques de 44 mm par des corps à commande électronique et ont revu la ligne d’échappement (désormais 4-en-2-en-1).

La boîte à air passera également de 8,9 à 8,2 litres d’ici 2022. L’introduction du ride-by-wire ouvre également la porte à différents modes de conduite et à un contrôle de la traction réglable sur cinq niveaux. L’assistance à bas régime a également été affinée. La cerise sur le gâteau est un tout nouvel embrayage assisté pour mieux assister le shifter haut/bas, tandis que le nouveau radiateur génère non seulement beaucoup moins de traînée, mais bénéficie également d’un meilleur refroidissement. Le cadre à double poutre, le bras oscillant en aluminium et l’amortissement KYB sont restés inchangés. Les monoblocs Brembo à montage radial restent également en place.

Les prix et la disponibilité sont encore en attente.

Laisser un commentaire