avatar Pascal MoutonPascal Mouton    18 Mai 2022, 15:51    0   

Plus de 330 km sous des températures caniculaires, dont la moitié en off-road. Et pourtant, notre testeur a encore eu la force de transmettre ses conclusions sur la Yamaha Ténéré 700 World Raid immédiatement après le test.

Motojournal.be : Mettez fin à nos interrogations : la World Raid est-il une mise à jour cosmétique ou une moto vraiment différente de la Ténéré 700 ?

German Ooms : Il y a effectivement une grande différence entre les deux versions. La base est bien sûr la même, mais l’élaboration du concept de la T7 a clairement évolué. Tout le monde était déjà impressionné par la Ténéré 700, mais avec un réservoir plus grand, une meilleure suspension, une meilleure électronique, tout est maintenant encore mieux. Nous ne l’aurions pas cru, mais il y avait vraiment la possibilité d’améliorer encore le modèle standard.

Petit moment de repos sur le parcours de 330 km.

Motojournal.be : Les propriétaires actuels risquent d’être déçus alors !

Ooms : Yamaha Europe a pris en charge une grande partie du développement de cette moto. Et c’est l’un des constructeurs qui se démarque vraiment : ils prennent le pouls du marché, tiennent compte des commentaires de leurs clients, regardent les avis des médias sociaux… Et ils ont donc commencé à travailler sur les points qui avaient été signalés. Il y a donc maintenant plus d’autonomie, une meilleure suspension, une meilleure électronique, un look différent,… c’est complètement différent du modèle standard et même de la rallye, la barre est encore montée d’un cran.

Yamaha est arrivé avec un arsenal impressionnant de World Raids sur le site de test en Espagne.

Motojournal.be : Une excellente nouvelle pour les futurs acquéreurs ?

Ooms : Oui, c’une très bonne moto. Avec la confirmation que le moteur CP2 mérite tous les éloges qu’il a déjà reçus.  Par contre, vous pouvez sentir que ce concept approche de sa limite ici. La moto pèse 16 kg de plus et présente une plus grande surface frontale. À des vitesses plus élevées, on sent que le moteur CP2 doit fournir plus de travail. Ajoutez à cela un passager et des bagages en option et, logiquement, vous êtes proche de ce qui est encore faisable. Mais le faisable est bien sûr toujours ok !

Personne ne sait de quoi ces deux-là parlaient. Pas même eux.

Motojournal.be : Sur cette photo tu es en compagnie de l’ingénieur, Katsumitsu Wasamatsu. Tu as recueilli quelques commentaires ?

Ooms : Très peu, car il ne parle pas très bien anglais et mon japonais est nul. Mais j’ai bien compris qu’il ne fallait pas s’attendre à un futur trail basé sur le trois cylindres CP3. « Le marché est déjà tellement saturé dans cette catégorie que nous ne nous y intéresserons pas« , a-t-il déclaré. Ou peut-être qu’il demandait juste le chemin de l’hôtel. Encore une fois, mon japonais n’est pas très bon. ….

Motojournal.be : Quoi qu’il en soit : domo arigato pour cette conversation German San !

Restez connecté pour l’essai complet de cette nouvelle Yamaha Ténéré 700 World Raid