avatar Pascal MoutonPascal Mouton    03 Août 2022, 15:01    0   

Qianjiang, la société mère de Benelli et de QJMotor, a breveté un nouveau moteur bicylindre en V de grande capacité. Un modèle dans lequel même les yeux les moins entraînés reconnaissent immédiatement le moteur de la 1290 Super Duke R de KTM. Repérez les sept différences !

1.301cc ?

Le nom du projet que nous trouvons sur la demande de brevet est « QJ2V108MYL ». Si l’on démêle cette soupe de chiffres et de lettres, il est logique que « QJ » désigne le fabricant en question, « 2V » est le chinois de « V2 » et le 108 pourrait être un clin d’œil à l’alésage du moteur. Par coïncidence (ou non), l’alésage est exactement le même que celui du moteur KTM de 1 301 cm3. Les trois dernières lettres sont à deviner. Tout cela peut sembler un peu tiré par les cheveux, mais n’hésitez pas à comparer les images et les informations…

L’alliance autrichienne

La nouvelle est particulièrement frappante dans la mesure où KTM avait jusqu’à présent un partenariat avec une autre société chinoise, CFMoto. Bien que le lien avec QianJiang ne soit pas entièrement nouveau : le Chinois aligne des KTM dans le championnat Moto3 (Team Avintia). Cependant, les machines qui s’y trouvent fonctionnent sous le drapeau QJmotor. Quoi qu’il en soit, QJ développe et fournit des moteurs à une multitude de marques « occidentales ». Harley-Davidson et MV Agusta, entre autres, ont déjà approché les Chinois pour certains moteurs destinés au marché asiatique (petite cylindrée) et pour la production de la Lucky Explorer 5.5.

Si Qianjiang va effectivement produire une version du bicylindre en V de KTM, nous ne serions pas surpris que Benelli soit le premier à construire une plateforme autour de ce bicylindre. Cela ne serait pas déplacé pour la marque, étant donné son pedigree de course… A suivre !

Laisser un commentaire