avatar Pascal MoutonPascal Mouton    28 Nov 2022, 20:30    0   

À partir du 1er janvier 2023, les motos devront être soumises au contrôle technique dans deux situations. Lors de leur vente en occasion et après un accident. Le prix de l’inspection d’une moto est maintenant connu, ainsi que les motos qui feront l’objet d’une exception.

30.000 inspections par an ?

Réparties en Flandre et en Wallonie (régions qui ont chacune leur propre responsabilité en la matière), des lignes d’inspection distinctes seront mises en place dans des centres d’inspection. En Wallonie, sept stations de contrôle seront prochainement adaptées aux différents aspects que nécessitent ce contrôle technique moto : Mons (Cuesmes), Eupen, Fleurus, Habay-la-Neuve, Marche-en Famenne, Couvin (Mariembourg) et Wanze.

Dans chacun de ces cas, il est certain que l’inspection de la moto sera une inspection axée sur la sécurité et non sur l’état d’origine de la moto. Il ne s’agit pas non plus d’un contrôle périodique, mais uniquement dans le cas de ventes d’occasion et après un accident. Le gouvernement estime à 30 000 le nombre d’inspections par an pour les ventes et à environ 200 après un accident.

Des exceptions ?

Il existe également une exemption pour les motos de moins de 125 cm3 ou de moins de 11 kW (par exemple, les motos électriques à puissance limitée). En résumé, les motos qui peuvent être conduites avec un permis B ne devront pas être soumises à l’inspection.

Il n’y a pas d’exemption pour les particuliers. Le gouvernement entend par là que même votre moto customisée, votre cafe racer ou votre moto de collection devra être inspectée lorsque vous la vendrez ou après un accident.

Prix de l’inspection d’une moto en 2023

Le prix d’un contrôle technique d’une moto vient d’être fixé à 48,1 euros.