avatar Pascal MoutonPascal Mouton    24 Nov 2021, 12:47    0   

Après des semaines de teasing sur sa page Instagram, et même un nouveau site internet, MV Agusta nous a réservé une surprise à Milan. La marque a révélé non pas un, mais deux tout nouveaux modèles d’aventure. Les deux « Lucky Explorers » – un 5.5 et un 9.5 – font allusion au passé de rallye réussi de la Cagiva Elefant avec la livrée Lucky Strike sur les motos. Les machines devraient ouvrir un tout nouveau marché pour les Italiens. Mais ces messieurs et dames de Schiranna ne jouent pas encore cartes sur table.

Lucky Explorer 5.5

La première de ces « fausses jumelles » est peut-être la moins attendue des deux. La Lucky Explorer 5.5 est le fruit de la collaboration entre MV Agusta et son partenaire chinois Qianjiang. Ce dernier possède également Benelli et QJMotors. Le cadre (qui ressemble étrangement à celui de la Benelli TRK 502) abrite un bicylindre parallèle de 550 cm3 fabriqué en Chine, qui pourrait bien devenir la base d’une gamme MV d’entrée de gamme à l’avenir. Le moteur a un alésage de 70,5 mm et une course de 71 mm, alors que la TRK 502 se contente de 69 mm x 66,8 mm. Un bloc légèrement amélioré et moins ennuyeux alors ? Nous vous tiendrons informés dès que MV Agusta publiera de nouveaux détails. Les ancrages Brembo sur les premières photos laissent penser qu’une dose de premium a été ajoutée sous l’influence du badge MV….

Lucky Explorer 9.5

La Lucky Explorer 9.5 est le successeur tant attendu de la Cagiva Elefant 900, la moto sur laquelle Edi Orioli a remporté le Rallye Dakar en 1990 – et sur laquelle Cagiva a sorti une version « Lucky Explorer » un an plus tard. Trente ans plus tard, l’hommage à cette machine porte le même nom. L’addendum 9.5 est une référence au moteur – pour lequel MV a alésé un trois cylindres 800 et lui a donné une course plus longue. Le vilebrequin et la culasse ont également dû être changés, et le taux de compression est passé de 13,3:1 à 12,5:1. Car sur un trail comme celui-ci, ce ne sont pas les chiffres de puissance absolue qui sont importants, mais le couple. Selon MV Agusta, la formule est bonne pour 123 ch à 10 000 tr/min et 102 Nm à 7 000 tr/min. Pas mal du tout. La 9.5 devrait également séduire son public avec un énorme écran TFT de 7 pouces avec des options de connectivité, un embrayage automatique Rekluse (en option), une roue avant de 21 pouces (et une roue arrière de 18 pouces), et son bras oscillant en aluminium à double face.

MV Agusta annoncera les prix et la disponibilité ultérieurement.

Laisser un commentaire