avatar Thierry SarasynThierry Sarasyn    10 Jan 2021, 9:00    0   
Les motos ne devront pas s’acquitter d’un péage à l’entrée de Bruxelles. Du moins pour l’instant.

Après l’introduction d’une limite de vitesse générale de 30 km/h dans Bruxelles, la tarification routière ou les péages pour les motos et les voitures sont – à l’initiative des Verts – sur le tapis au sein du gouvernement bruxellois. Le président du PS, Paul Magnette, a cependant annoncé que cette mesure ne serait pas (pour le moment) envisagée.

Au lieu des taxes routières ?

« Trop, c’est trop », a dû penser le président du PS, Paul Magnette. À peine une semaine après l’entrée en vigueur de la limitation de vitesse à 30 km/h dans Bruxelles, le parti des Verts est impatient d’introduire la redevance kilométrique ou le péage pour les motos et les voitures annoncés précédemment. Le principe est simple. Bruxelles abolit la taxe de mise en circulation et la taxe de circulation annuelle et ceux qui conduisent moins paieront finalement moins. En revanche à Bruxelles, ils ne se soucient pas du fait que la taxation des véhicules et la taxe routière sont des compétences régionales. En Flandre et en Wallonie, elles ne sont pas abolies. Ainsi, un motocycliste (ou un automobiliste) wallon paierait la taxe de mise en circulation, la taxe de circulation annuelle et un péage (à l’entrée de Bruxelles). La taxe serait basée sur la puissance fiscale de la moto ou de la voiture.

Deux poids et deux mesures

Les banlieusards et les visiteurs de la capitale seraient plus durement touchés. Les Bruxellois qui font souvent du vélo et n’utilisent leur moto ou leur voiture que de manière sporadique en tireraient profit. Une Ferrari ou une FireBlade qui ne sont utilisées qu’occasionnellement dans la capitale deviendraient beaucoup plus intéressantes pour les habitants de Bruxelles. Ceux qui se rendent à la capitale en moto tous les jours pour éviter et réduire les embouteillages paieraient deux fois. Deux poids et deux mesures, est-ce tolérable dans ce pays ?

Pas (encore) de frais de kilométrage pour les motos

Paul Magnette s’oppose désormais à cette proposition car elle affecterait sérieusement les navetteurs et pourrait à terme nuire gravement à l’économie de la capitale. Les Verts trouvent sans doute cela secondaire, mais comme le PS est également au pouvoir, l’aile bruxelloise de ce parti est maintenant aussi dans le coup. « Ils sont tout à fait en accord avec la politique nationale du PS », déclare Magnette. « La taxe kilométrique ne sera certainement pas encore introduite. Cela ne sera pas possible durant cette législature », ajoute-t-il. A lire : problème évité mais pas encore complètement réglé.

D’ailleurs, conduire une moto (ou une voiture) dans Bruxelles est déjà fondamentalement différent. 30 km/h est la règle, sauf sur les grands axes. En cas d’excès de vitesse, ces amendes seront appliquées :

46 km/h corrigé à 40 km/h: 53€

50 km/h corrigé à 44 km/h: 97€

55 km/h corrigé à 49 km/h: 153€

60 km/h corrigé à 54 km/h: 207€

Plus de 60 km/h dans la zone 30 de Bruxelles : tribunal.

Lire aussi : Depuis le 1er janvier Bruxelles passe en zone 30

Laisser un commentaire