avatar Pascal MoutonPascal Mouton    04 Août 2022, 22:42    0   

Nous les attendions depuis un moment déjà, mais voici les deux six et demi tant attendus de Moto Morini. Les jumelles SEIEMMEZZO STR (Street) et SCR (Scrambler) ont déjà été vues à l’EICMA l’année dernière, et sont maintenant prêtes pour leur baptême du feu. À partir de septembre 2022, vous pourrez découvrir les deux machines en concession.

Sur une même plateforme, deux modèles avec une fiche technique assez parallèle, mais un caractère différent. Moto Morini a atteint cet objectif en donnant à la STR et à la SCR une livrée spécifique d’une part, et en choisissant certains composants différents pour la construction d’autre part. Quoi qu’il en soit, les deux motos présentent un design – il faut le dire – très réussi, avec des lignes nettes et anguleuses, et un savant compromis entre rétro et modernité.

SEIEMMEZZO STR

La STR est un roadster, immédiatement reconnaissable par sa position de conduite typique et son aspect massif. Avec sa position de conduite confortable et son réservoir de 16 litres, elle est idéale pour les petits voyages comme pour les longs week-ends.

SEIEMMEZZO SCR

La SCR, quant à elle, a un caractère plus aventureuse et se distingue par son garde-boue avant haut, son capot de phare, sa selle en cuir et sa fourche dorée. Le réservoir, qui peut également contenir 16 litres, contribue au look prononcé et authentique du scrambler, et garantit une grande autonomie. 

Techniquement presque identiques

Sur le plan technique, Moto Morini est revenu à ses fidèles fournisseurs pour les deux SEIEMMEZZO. La marque a opté pour un système de freinage Brembo et des pneus Pirelli. Le cadre est une construction en acier, qui supporte le bras oscillant en aluminium.

Les jantes – 18 pouces à l’avant et 17 à l’arrière – sont de type tubeless dans les deux cas. La SCR est équipée de roues à rayons, la STR de roues en alliage d’aluminium. La roue avant de 18 pouces et la fourche avant réglable de 43 mm ont été choisies pour assurer une tenue de route maximale, ce qui rend ces motos adaptées aussi bien à la ville comme aux cols de montagne. La suspension Kayaba est entièrement réglable à l’avant et à l’arrière.

Technologiquement avancées

Ne vous laissez pas tromper par le subtil look rétro : les 6 1/2 sont aussi contemporaines l’une que l’autre. Les deux machines sont équipées d’un écran couleur TFT de 5 pouces, d’un système de communication Bluetooth intégré et de phares à LED. Fonctionnalités à la pointe et esthétique agréable. Joli !

Également pour les permis A2

Les motos sont commercialisées dans la version standard ou dans une version limitée de 35 kW (pour les détenteurs du permis A2). La hauteur de la selle de 810 mm est également parfaitement gérable à cet égard. Les prix n’ont pas encore été annoncés, mais nous pensons qu’ils n’entreront pas non plus dans la catégorie « intimidant ».

Laisser un commentaire