avatar Pascal MoutonPascal Mouton    18 Nov 2021, 19:13    0   

Kawasaki, Yamaha et un certain nombre de constructeurs automobiles s’associent pour étudier l’utilisation de l’hydrogène dans les moteurs à combustion interne.

L’objectif est de mettre au point un carburant propre, neutre en carbone, qui puisse être utilisé dans les applications conventionnelles à quatre et deux roues. Le groupe comprend Mazda, Subaru et Toyota, ce dernier collaborant avec Yamaha et l’entreprise japonaise d’allumage Denso. Yamaha se concentre sur les composants et pièces internes, en plus du prototypage de moteurs, des études de combustion, des performances de puissance et des études d’amélioration. Denso est chargé de développer des injecteurs et des bougies d’allumage pour l’injection directe.

Kawasaki s’intéresse aux carburants à l’hydrogène depuis 2010 et développe actuellement le premier carburant à hydrogène liquide au monde. L’entreprise souhaite que le produit soit prêt d’ici la fin de l’année. Ce combustible futuriste est fabriqué à partir de lignite australien. Kawasaki dispose déjà de moteurs statiques fonctionnant à l’hydrogène, dans le but de les introduire dans les voitures, les motos, les bateaux et les avions à l’avenir. Un navire spécialement conçu transporte le carburant. Honda et Suzuki rejoindront le projet plus tard, les quatre grands étant unis dans la recherche d’un carburant « classique » neutre en carbone pour les motos de toute cylindrée.

Étape vers le développement d’un moteur à combustion à hydrogène, Kawasaki a présenté dernièrement un moteur à double injection suralimenté. Crédit photo : AutoBy

Laisser un commentaire