avatar Pascal MoutonPascal Mouton    13 Jan 2021, 18:43    0   

Joël Robert qui avait été récemment admis dans un état critique à l’hôpital Marie Curie de Lodelinsart, dans la région de Charleroi, s’est éteint ce mercredi matin à l’âge de 77 ans.

Pure carolo, il était né à Châtelet le 26 novembre 1943, Joël Robert, a décroché sa première couronne mondiale en 1964 sur CZ dans la catégorie des 250 cm3. Il devenait par la même occasion le plus jeune champion du monde en motocross. Cinq autres titres – tous en 250 cm3 – tombèrent dans son escarcelle en 1968 et 1969 toujours sur CZ puis en 1970, 1971 et 1972 sur Suzuki. A la fin de sa carrière en 1977, Joël Robert était détendeur d’un record absolu avec 50 victoires en Grand Prix. Ce record tiendra jusqu’en 2001 avant qu’un autre belge, Stefan Everts, ne fasse mieux. Il sera également cinq fois champion de Belgique dans la même catégorie.

Joël Robert n’a ensuite pas quitter le monde du motocross. Membre actif à la FMB (Fédération Motocycliste Belge), il a été le manager de l’équipe belge du Motocross des Nations de 1997 à 2006 (cinq victoires). Il était aussi organisateur avec les 12 Heures de la Chinelle à partir de 1980 ou encore la Coupe internationale de l’Avenir à Jamioulx.

Malheureusement il connaissait de graves problèmes de santé depuis pas mal d’années. Combattant dans l’âme, il avait réussi à surmonter plusieurs AVC. Mais dernièrement la situation devenait compliquée avec des problèmes cardiaques et pulmonaires sans parler de son diabète.

Motojournal.be regrette profondément la disparition de ce grand champion et présente à toute sa famille et ses proches ses plus sincères condoléances.

Avec Harry et Stefan Everts deux autres légendes belge du motocross

Laisser un commentaire