avatar Pascal MoutonPascal Mouton    17 Jan 2023, 17:21    0   

Nous avons à peine mis en ligne le communiqué de presse concernant l’arrivée de la Royal Enfield Super Meteor 650 en Belgique, que notre correspondant en Inde, Ralf Bielefeldt, a déjà fait ses premiers tours de roue au guidon du nouveau cruiser indien.

Successeur

Cette prise de contact se déroule au Rajasthan, à Jaisalmer pour être précis, non loin de la frontière pakistanaise. Avec la Super Meteor 650, Royal Enfield présente une grande sœur de la Meteor 350, et fait revivre un nom légendaire : après tout, de 1956 à 1962, le constructeur indien comptait dans ses rangs la Super Meteor 700. C’était la première Enfield à franchir la barrière des 160 km/h. Près de trois quarts de siècle plus tard, Royal Enfield revisite la Super Meteor.

De la haute finition aux commandes en aluminium et au nouveau logo – qui est une ode à l’ancien temps – sur le réservoir en forme de goutte d’eau, en passant par le phare à LED et les roues en fonte, la nouvelle Super Meteor n’est pas seulement un beau clin d’œil au passé, elle est aussi parfaitement à jour en 2023. Elle dégage également un plaisir de conduite détendu, qui donne envie de flâner tranquillement à son guidon.

Bien comme cela

La fiche technique indique 47 ch à 7 250 tr/min pour le twin vertical. Cela représente une différence minime par rapport au bloc moteur géniteur de l’Interceptor et de la Continental GT (48 ch à 7 150 tr/min). Le couple maximal est quant à lui de 52 Nm à 5 650 tr/min. C’est 500 tours plus haut que sur les twin précités, mais cela ne sacrifie en rien le caractère de notre Super Meteor qui accélère en douceur et sans effort jusqu’à 100 km/h, puis continue tranquillement jusqu’à sa vitesse maximale de 164 km/h. Aussi bien que son illustre ancêtre.

Le cadre et le bras oscillant ainsi que l’admission et l’échappement du bicylindre sont tout nouveaux, la boîte à air plus grande travaillant en harmonie avec les deux tuyaux d’échappement chromés pour créer un son distinctif. Une belle note de basse confiante. Peut-être pas aussi profond et étouffé que ce que l’on pourrait attendre d’un cruiser. Quoi qu’il en soit, nous sommes ici en présence d’une moto de 648 cm3. Et cela va bien comme cela.

Cruiser pur sang

La Super Meteor est un cruiser pur sang : de la selle basse, en passant par l’empattement le plus long de toutes les Royal Enfields, le large guidon, le garde-boue arrière de taille généreuse, jusqu’aux repose-pieds avancés. Si vous pesez plus de 85 kg, vous devrez passer du temps avec le réglage de la précharge des ressorts à l’arrière. En effet, le réglage standard plutôt sportif signale à votre dos, le relief de la chaussée indienne de manière un peu trop directe, à mon avis. En particulier, les dos d’âne qui se cachent dans chaque village et qui sont un test douloureux aussi bien pour l’homme que pour la machine.

Des nerfs d’acier

La Super Meteor pèse 241 kilogrammes en ordre de marche. Ce n’est pas excessif par rapport aux standards des cruisers et cela lui confère une « robustesse » agréable. En même temps, la Super Meteor est une moto maniable et bien équilibrée que n’importe quel motard peut utiliser immédiatement. Si vous aimez les repose-pieds orientés vers l’avant, en tout cas. Le disque de frein arrière, plutôt généreux, est clairement destiné aux habitudes de conduite des conducteurs de cruisers, même si l’asphalte indien exige des nerfs d’acier en cas de freinage important à l’arrière. Malgré l’ABS à double canal. Lorsque nous faisons le plein à la fin du trajet, il s’avère que la capacité du réservoir de 15,7 litres permet de parcourir environ 350 kilomètres (4,5 l/100 km). Pas mal.

Deux versions

Deux versions sont proposées : la Super Meteor 650 avec selle en deux parties est disponible en cinq couleurs : Noir Astral, Bleu Astral, Vert Astral, Gris Interstellaire et Vert Interstellaire. La version tourisme, la Super Meteor 650 Tourer, est disponible dans les combinaisons bicolores Rouge céleste et Bleu céleste, chacune avec des accents blancs. Cette dernière est équipée d’un pare-brise de type tourisme plus haut, d’une selle longue et confortable et d’un dossier supplémentaire pour le passager.

La Super Meteor est disponible en Belgique à partir de 8 199 €, pour la Tourer vous paierez un minimum de 8 799 €. Les commandes sont possibles en Europe à partir d’aujourd’hui, pour une livraison prévue à partir de la mi-mars 2023. Nous avons déjà hâte de la tester sur nos routes sinueuses – en Inde, celles-ci étaient surtout plus droites…

Conclusion

Cette moto est une réussite. Tout comme le prix qui l’accompagne. Royal Enfield a tapé dans le mille avec la Super Meteor 650. Ce nouveau cruiser combine la balade décontractée avec la sensation agréable de conduire une moto vraiment belle et bien finie. Incomparable parmi les motos de milieu de gamme, à notre avis. La fraîcheur britannique rencontre le calme indien. Le résultat est une moto magnifique et intemporelle. Que du bonheur. Et une chose est sûre : d’autres nouveautés sont prévues chez Royal Enfield. Probablement dès cette année.

Texte: Ralf Bielefeldt
Photos: Kingdom Creative

Données techniques

Moteur
Type: Twin vertical, 4 temps, DOHC, 8 soupapes, refroidissement mixte air/huile
Cylindrée: 648cc
Alésage x Course: 78 x 67,8 mm
Taux de compression: 9,5 : 1
Puissance maximum: 47 ch (34,6 kW) à 7.250 tr/min
Couple maximum: 52,3 Nm à 5.650 tr/min
Embrayage: Multidisque en bain d’huile
Boîte de vitesse: 6 rapports, transmission finale par chaîne
Alimentation: injection électronique
Démarrage: Électrique
Émissions de CO2: 99 g/km
Émissions sonore: 76.3 dB(A)


Châssis et suspensions
Type: Structure en acier
Suspension avant: Fourche inversée Showa de 43mm, déb.120mm
Suspension arrière: Deux amortisseurs, déb. 101mm (précharge du ressort réglable)

Partie électrique
Batterie: 12 volt, 12 Ah, VRLA
Feu avant: FPL 1.55 W LED
Feu arrière: 2.5 W, LED
Port USB: USB 2.0 Type A – 5V 2A Output

Dimensions
Empattement: 1.500 mm
Garde au sol: 135 mm
LxlxH: 2.260 mm x 890 mm x 1.155 mm
Hauteur de selle: 740 mm
Poids en ordre de marche: 241 kg
Réservoir: 15,7 l


Freins & Pneus
Pneu avant: 100/90 – 19 M/C 57H (Tubeless)
Pneu arrière: 150/80 B16 M/C 71H (Tubeless)
Frein avant: Un disque de 320mm, étrier à double piston
Frein arrière: Un disque de 300mm, étrier à double piston
ABS: 2-Canaux

Laisser un commentaire