avatar Pascal MoutonPascal Mouton    25 Août 2021, 21:00    0   

Buell a connu plusieurs propriétaires, elle a connu plus de renaissances que le phénix. Mais Buell est une fois de plus de retour. Officiellement. Encore ! Au début de l’année, nous avons reçu la nouvelle réjouissante de la renaissance de Buell. Grâce à un nouvel apport d’investissements, on tente de renforcer la présence internationale des États-Unis dans le secteur des motos, aux côtés de Harley-Davidson et d’Indian. Et cette fois, l’homonyme Erik Buell n’y est pour rien. Dit-il.

Branchies d’un requin

Avec son style massif et pointu qui accroche au premier regard, la Hammerhead garantit que Buell est prêt pour son retour. Avec son phare intégré d’une seule pièce, ses flancs incisif comme les  » branchies d’un requin  » et son arrière sculpté, la Hammerhead a le punch visuel nécessaire pour attirer l’attention. Sous sa peau se trouve un bicylindre en V de 1 190 cm3 développant 185 ch à 10 600 tr/min. La Hammerhead pèse 190 kg. Cette fois, c’est la bonne ?

Laisser un commentaire