Présentation de la nouvelle BMW R 18 : Kolossal

Par Moto-News 4 avril 2020

Hier BMW Motorrad avait donné rendez-vous à tous les bikers sur le web pour présenter enfin, via sa chaîne You Tube, son nouveau custom R18.

Première tentative en 1997

Ce n'est pas la première fois que la firme munichoise tente une percée dans l'univers du custom. Fin des années 90, elle commercialisa la R 1200 C (1997-2004) qui s'écoula à environ 10.000 exemplaires. Mais il faut bien reconnaître que le monde du custom possède ses propres codes. Ce type de machine ne trouve grâce aux yeux des amateurs du genre que si la fabrication est estampillée "Made in USA" et possède, comme il se doit, un gros V-Twin. Les japonais ont bien essayé à maintes reprises d'envahir le segment mais en vain. BMW part donc à l'assaut de cet énorme marché que représente le custom, surtout aux USA.

La R 1200 C était le premier custom proposé par BMW en 1997.

La R 5 en héritage

Pour arriver à ses fins, "l'hélice bleue" joue sur la corde de l'héritage en proposant une machine franchement inspirée visuellement par la BMW R 5 (1937). Mais le plus gros atout - c'est le cas de le dire - sur lequel BMW mise est le moteur. Un énorme flat-twin de 1.802 cm3 (107,1 x 100 mm) qui développe une puissance de 91 ch (67 kW) à 4.750 tr/min et surtout un couple de 158 Nm disponible principalement entre 2.000 et 4.000 tr/min. C'est le plus gros bicylindre jamais produit par BMW qui mise beaucoup sur ce moulin pour séduite une nouvelle clientèle. Notons que ce moteur à culasses 4 soupapes ne dispose pas d'arbres à came en tête, la commande des soupapes se fait via des tiges et culbuteurs "comme à l'ancienne". Remarquons aussi que les tiges passent au-dessus des cylindres afin d'accentuer un peu plus le côté vintage de l'engin.

Le plus gros flat-twin produit à ce jour par BMW.

Presque rigide

La colonne vertébrale de la R 18 est constituée d'un cadre tubulaire en acier avec une boucle arrière boulonnée et démontable, customisation oblige. Il est accompagné d'un bras oscillant imitant assez bien le cadre rigide (sans suspension arrière) que l'on trouvait sur la R 5. Un peu comme sur les châssis actuels Softail de chez H-D, un amortisseur se cache sous la selle, il est aussi réglable et son débattement est de 90 mm.

On dirai presque un cadre rigide.

Transmission apparente

Comme sur la BMW R 5, la transmission secondaire par arbre et cardan de la R 18 est apparente, elle ne passe pas dans le bras oscillant. A l'avant, la R 18 est équipée d'une fourche télescopique à manchons de 49 mm qui débat sur 120 mm. Le freinage se compose simplement d'un double disque avant de 300 mm pincé par des étriers fixes à 4 pistons. L’arrière est composé également d'un disque de 300 mm avec étrier 4 pistons. L'ensemble devrait être capable de stopper les 345 kilos (et plus) de la bête. Sur les jantes à rayon sont montés des pneumatiques Bridgestone Battlecruise H50 (120/70 R 19 et 180/65 B 16).

Comme sur la BMW R 5 la transmission est apparente.

Assistances et options à gogo

Bien que mimant parfaitement une moto ancienne, la R 18 dispose d'une électronique moderne incluant diverses assistances. Les trois modes de conduite Rain, Roll et Rock (tout un programme !) s'adapteront aux circonstances et au style de conduite de chaque bikers. En plus de l'ABS, la R 18 dispose d'un contrôle automatique de la stabilité – ASC – débrayable et d'un contrôle de couple – MSR. Les options seront nombreuses - on est chez BM - comme la marche arrière ou encore la fonction Hill Start Control qui facilite les démarrages en côte.

La R 18 est également moderne.

En parlant d'options, la liste est longue et chacun aura à loisir de "customiser" sa R 18 suivant ses envies mais surtout son budget. La BMW R 18 sera dans un premier temps proposée en une seule version baptisée First Edition et affichée à partir de 22.850 euros.

Vous voulez en savoir plus au sujet de la BMW R 18 ?



Données techniques et prix :

Moteur
Type : boxer 4T bicylindres, refroidi par air ou huile, deux arbres à cames entraînés par chaîne, au-dessus du vilebrequin.
Cylindrée : 1802 cm³
Puissance maximum : 91 ch (67 kW) à 4750 tr/min
Couple maximum : 158 Nm à 3000 tr/min
Boîte de vitesse : 6 rapports
Transmission finale : cardan

Partie-cycle
Cadre : Cadre en acier à double boucle avec entretoises vissées
Suspension avant : fourche télescopique de 49mm déb. 120mm
Suspension arrière : amortisseur réglable déb. 90mm
Frein avant : double disque de 300 mm, étrier fixe à quatre pistons + ABS
Frein arrière : simple disque de 300, étrier à quatre pistons + ABS

Dimensions
Empattement : 1731 mm
Hauteur de siège : 690 mm
Poids à vide : 345 kilos
Réservoir : 16 litres

Prix
A partir de 22.850 euros


Réagir

Inscrivez-vous afin de laisser vos commentaires....